À toi que j'aime tant

30/7/2009

À toi que j'aime tant,
 
         Tout à commencer il y a tant d'années... J'avais 15 ans que déjà j'étais amoureuse de toi. À la première seconde tu as volé mon coeur. Quand je t'ai vu, ça a été l'illumination. C'était comme si une lumière blanche nous englobait, que le temps s'arrêtait. Dans le monde, il ne reste que toi, face à moi.
Les circonstances de la vie nous ont forcés à n'être que des amis. Pendant des années, je me suis endormie en pensant à toi. Quand ma vie allait trop mal ,je m'imaginais ce qu'elle pourrait être, ma vie, si j'étais avec toi à ce moment. Mais, pourtant, tu n'étais jamais bien loin. Au pire, de l'autre côté de mon écran, prêt à m'écouter, me réconforter, m'encourager. Fidèle au poste, même après les séparations, malgré la distance, malgré mon désespoir et mes excentricités.
Souvent, tu m'as dit m'aimer. Mais qu'est-ce que ça pouvait bien vouloir dire, lu sur un écran, à peine chuchoter au téléphone? Pourtant, je voulais tellement te croire. J'espérais tant que tu ne penses pas comme moi quand tu lisais mes déclarations d'amour devant ton ordinateur.
Parce que oui, moi aussi je t'ai aimé tout ce temps. Pas toujours à la même mesure, mais toujours déchirée par ce sentiment si puissant, si résistant au temps. En vieillissant, je ne voulais plus y croire, me disant que le coup de foudre, c'est des histoires pour les adolescentes. Que l'amour n'est pas plus durable que quoique ce soit, au fond. Je ne voulais tellement plus être déçue par la vie, que je refusais de croire en quoique ce soit, ayant même peur de l'espoir.
Et toi, malgré tout ça, tu étais là, à essayer de me faire croire en l'espoir. Me disant que de meilleurs jours m'attendaient, que je devais juste y croire et être patiente. Je pouvais passer des heures à te contredire, me disant qu'à un moment tu décrocherais. À cette époque, je voulais simplement t'éloigner, pour plus que tu me fasses croire en quelque chose qui risquait de ne jamais arrivé. Je t'aimais profondément et je ne pouvais m'empêcher de te croire, ne serait-ce qu'un peu...Mais j'avais pris la décision de ne pas mourir, mais de tout simplement éliminer toutes sources potentielles de douleur.

Finalement, ce merveilleux moment, en lequel tu voulais tant me faire croire, est arrivé! Après tant d'années d'amour à peine avouer, caché, connu de nous seul, la vie nous a réunis. J'ai du t'attendre pendant près de 6 ans, mais maintenant je t'ai juste pour moi! Mais cette attente en valait grandement la peine!
Nous sommes restés complices. Je peux encore me confier à toi. Tu me fais toujours rire. Je passe de merveilleux moments avec toi.
Tu es toujours là pour moi quand je ne vais pas bien. Tu m'encourages toujours, même si je tente de démolir chaque compliment que tu me fais.
Bientôt, ça fera 4 ans que nous sommes officiellement en couple. Moi, je dis que c'est 10 ans d'amour. Pis je t'aime toujours autant, et même plus. Presque tous les jours tu me donnes une bonne raison de t'aimer encore plus fort. Le désir est encore tellement présent..
Notre amour brûle d'une passion tellement intense... Il va falloir toute une tempête pour éteindre le feu qui consume mon coeur! Après toutes ces épreuves qu'on a surmontés ensemble, je sais que tu es celui qui m'est destiné.
Alors je voudrais te dire que je suis prête à devenir ta femme. Devant dieu, devant les hommes, devant ce que tu veux! Ce n'est pas juste les 10 prochaines années que je passer avec toi, mais bien toutes celles qu'il me restent à vivre.
Je t'aime
xxx

Category : Simplement moi | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |